Cercle Nautique d'Indre : site officiel du club d'aviron de BASSE INDRE - clubeo

Règlement de sécurité

SECURITE - CONSIGNES DE NAVIGATION SUR LA LOIRE

Rappel des consignes générales de sécurité du Cercle Nautique d'Indre

 

         Les limites au-delà desquelles toutes sorties seront suspendues, sauf décisions particulières, la sortie du zodiac serait obligatoirement liée à cette décision.

- des vents supérieurs à 25 noeuds, ( 50 Km/h)

- température de l’eau de la Loire inférieure à 5° C,

- coefficient de marée supérieur à 100,

- Crue en Loire supérieure à 3 mètres relevée à Montjean.

 

            La conjugaison de deux de ces limites guidera le choix des embarcations.

 

Vents violents-courant contraire par exemple,

Eau froide = sortie des grands bateaux uniquement

 

- Le port du gilet est obligatoire ! ! !. Nous l’embarquons toujours  et il est à portée de mains, en permanence prêt à servir. Nous sommes tolérants, mais ....

 

            La Loire est un fleuve puissant avec des courants parfois importants. Rester très vigilants sur votre mobilité, vos capacités de direction, votre forme physique. Il ne suffit pas de ramer vite. Rester calme bien synchronisé. Il faut peu de puissance pour évoluer.

 

            Penser que vous naviguez sur un immense tapis roulant, La Loire a un sens d’écoulement, le bateau une direction. Voir les croquis de trajectoire réalisés avec le courant.

 

           Rester très prévoyants, très attentifs, ne pas présumer de ses capacités ou de celles de ses équipiers . ne pas entrainer un débutant dans une sortie trop longue. Prévoir son retour quand le vent est favorable à l’aller et modérer la distance envisagée

 

Bateaux de commerce, cargos, sabliers, remorqueurs, pousseurs, chalutiers, civeliers, petites vedettes oranges des lamaneurs, voiliers !

 

soyez attentif à leur évolution, ils sont tous prioritaires sur nos petites embarcations.

 

En aucun cas ils ne peuvent être génés

 

Quand ils naviguent au milieu de la rivière, les vagues sont peu puissantes s’ils ne vont pas vite, importantes dans certains cas. Ne pas les prendre de face (bateau perpendiculaire) mais en diagonale, pour éviter de voir l’avant submergé (et les fesses mouillées !)  à la deuxième onde.

 

Penser à la position de sécurité, avirons bloqués entre torse et genoux au besoin

 

            Naviguer le plus souvent possible sur l’une des rives du fleuve.

 

S’ils font ½ tour, (l’évitage,) s’ils quittent un quai présence des vedettes oranges des lamaneurs.    Au croisement de deux cargos.   Bien s’assurer de la voie libre quand nous traversons. Si nous sommes trop près d’eux, ils ne nous voient plus. Imaginez-vous à la passerelle d’un bon navire, 30 mètres au dessus de l’eau, l’étrave devant vous à 150 mètres, haute de 15 bons mètres, où est-elle la petite Yole…. ! En général ils sont assez silencieux !

 

            Eviter d’aller chercher la vague pour surfer trop près du bateau. Aucune remarque n’a vu le jour jusqu'à présent et elles ne sont pas souhaitables car pourraient limiter notre activité. Nous sommes les seuls à être autorisés à pratiquer une activité sportive de façon régulière dans l’estuaire. Il serait dommage de  perdre cette chance.

 

Estacades , bouées de balisage et  autres épis .

 

Attention aux estacades, construction de poteaux de béton enchevétrés pour l’accostage des navires, danger. Ne vous en approchez pas trop, minimun 10 mètres, certaines sont bordées du duc d’albe détruites et immergées . Interdiction de passer dessous, au travers ! sauf éventuellement celle du terminal sablier quand celle-ci n’est pas utilisée, mais uniquement avec nos doubles, les deux aussières d’amarrage trainent dans l’eau !

 

            Ne pas se rabattre trop vite devant ces estacades si le courant vous porte dessus. Exemple : « l’usine soferti ». prévoir un incident potentiel. Revenir vers la rive tranquillement en respectant une trajectoire éloignée du danger.

 

           Attention aux épis rive sud après Indret, très nombreux, face à Couëron.

Epis également  juste avant l’usine Soferti en venant de Basse Indre

Epis derrière les bouées vertes de la Roche Pallue

Epis devant l’entrée du canal de la Martinière rive nord.

Estacade coupée rive Nord et émergeant à mi marée près du pont de Cheviré

Ces tas de cailloux ou vestiges du passé, apparaissent à marée basse bien sûr et ne sont visibles que par les remous qu’ils créent en surface. Peu visibles ! Attention donc a l’échouage générateur de grosses rayures sous les coques ! s’éloigner des rives à marée basse est une sage précaution !

 

           Attention aux pécheurs à la ligne. Ils nous voient mais ne sont pas très coopérants à notre égard voir hostiles.

 

Autres dangers spécifiques :

 - Poteaux  béton derrière les pieux d’acier au dessus de Haute-Indre : ne pas passer entre ceux ci et la rive ! un de ces poteaux est couché sous la surface de l’eau

- Estacade écroulée à proximité du pont de Cheviré, rive Sud - Duc d'albe.

 

Quelques recommandations de navigation

 

Si possible naviguer groupé de manière à assurer une auto surveillance de tous.

 

Equilibre de nos doubles anciennes : le rameur le plus lourd sera à la nage. Ce qui aura pour effet de soulager le nez du bateau.

 

Equipement personnel et tenue vestimentaire: Chaussures ne craignant pas l’eau. bottillons ou autres aux pieds pour la mise à l’eau, suivant la saison, chaussures sèches pour la navigation ! Au choix de chacun. Pas de bottes hautes en navigation pouvant mettre en danger un nageur éventuel ! nous pratiquons un sport nautique et d’extérieur prenons soins de nos bateaux  au départ et surtout au retour sur la cale.

Eviter les chaussures de sport aux talons trop larges .

Eviter les vêtements amples et les poches sur le devant de ceux ci, les poignées d’aviron aiment bien s’y réchauffer. Préférer des vêtements ajustés près du corps. Penser au rechange pour le retour pour retrouver la chaleur de vêtements secs.

 

L’arrivée sur les cales qui mangent les étraves, se fera en douceur, parallèle à la cale en jouant avec le courant. Tous les rameurs avirons en mains, attentifs, jusqu'à proximité immédiate de la cale. Ne pas lâcher les avirons jusqu'à l’accostage, ils doivent rester disponibles à tous les instants. Ils peuvent aussi s’engager sous la coque et risquent de casser.

 

            Sur la cale, à l'embarquement, au débarquement, attention au passage d'un bateau de commerce : vague d'étrave égale important ressac sur la cale : au besoin retarder la mise a l’eau ou attendre  non loin de la berge à flot que le plan d’eau retrouve son calme.

 

Attention au retournement sous la coque d’un aviron au cours d’une halte au milieu du fleuve. Il s’engage sous la coque et risque de casser.

- les chocs avec toute sorte d’obstacle durant  les navigations « regard devant » de temps en temps.

 

            Ne pas s’engager dans un étier tel celui de Port Lavigne à marée descendante , trop tardivement. Risque de se trouver à sec au milieu de la vase à attendre que la marée revienne. Danger d’enlisement

 

N’oubliez pas nos bacs. Ils traversent le fleuve tous les quarts d’heure, doivent manœuvrer sans contraintes de notre part. Le laisser accoster ou rejoindre sa cale sans le géner. Naviguons derrière lui à quelques distances durant son évolution, ou passons sur son coté pendant son attente.

Nous cohabitons bien avec ses exploitants, continuons !

 

Nous n’avons plus de Bac en poste fixe depuis que le nouveau Bac est en service ;  Nous le retrouvons en poste fixe uniquement le 1er Mai . Ses tabliers relevés sont juste à hauteur de nos têtes en navigation, s’en écarter comme d’une estacade.  Il n’y a rien à voir sous les tabliers !   Danger !

OÙ ET QUAND RAMER AU CLUB

Tous les week-end de l'année

     - Samedi matin 9h30 - 12h

     - Samedi après-midi : 14h30 - 17h

     - Dimanche matin : 9h30

Du 8 mai au 30 Septembre, horaire supplémentaire

     - Mercredi soir : 18h30 - 20h

: cale du bac à Basse-Indre, la cabane bambou

Dscf5358.jpg

FLASH INFOS

1) Cours théorique et pratique au club : nouvelle date à fixer

2) Entraînement sur embarcation rivière à Frossay : nouvelle date à fixer

SÉANCE LE MERCREDI SOIR SUR L'EAU À 18H30

Les séances le mercredi à 18h30 au club sont ouvertes à compter du mercredi 9 Mai jusqu'à fin septembre.